Afrique du Sud: la Nedbank se félicite de la sursouscription à plus de 300% de ses premières obligations vertes

Par , publié le .

Actualité

(Agence Ecofin) – En Afrique du Sud, le groupe de services financiers Nedbank a fait part de la réponse très positive du marché à l'émission de ses premières obligations vertes à la bourse de Johannesburg. Ce faisant, l'institution devient la première dans le pays à avoir recours à ce moyen de financement. Les fonds levés serviront au financement de projets de centrales solaires et éoliennes.

Selon Bruce Stewart, le responsable des montages des marchés des titres de créances à la Nedbank, l'émission des obligations, qui a débuté le 24 avril dernier, a «largement été sursouscrite, ce qui démontre l'appétit des investisseurs pour des actifs de bonne qualité pour des projets préservant l'environnement ou tournés vers le social et la bonne gouvernance».

Le responsable a également annoncé que les taux définitifs fixés avaient également dépassé les prévisions initiales.

La banque avait prévu pour cette opération de lever 1,7 milliard de rands (117 millions$). Mais la souscription a été trois fois plus importante, s'établissant à 5,5 milliards de rands (380 millions$).

Investie dans les projets d'énergies renouvelables depuis 2011, la Nedbank a accompagné environ 42 projets dans lesquels elle a investi au total 2,7 milliards$.

Gwladys Johnson Akinocho

O commentaire

Laisser un commentaire