Agetip: El Hadj Malick Gaye ou l’incarnation de la bamboula

Par , publié le , Modifié le .

Actualité

SourceA a fouillé la gestion du Dg de l’Agetip. Mais, son verdict est effarant. Le journal a levé le voile sur le salaire exorbitants d’El Hadj Malick Gaye qui gagne plus que les ministres. Entre autres privilèges relatifs aux voyages avec des billets d’avions de prés de 5 millions f cfa, gestion inédite de la coopérative d’habitat, le Dg de l’Agetip mène une vie de Prince.

Son salaire est passé de 4 019 061 F Cfa, en août 2015, à 7. 790 801 F Cfa, en Septembre 2018. Pis, le maitre des lieux peint comme une « Divinité », a la facilité déconcertante de s’acheter un billet Dakar-Djedda-Dakar à 4 565 500 F Cfa ou un voyage Dakar-YUL-Dakar, en Business Class, pour un montant de 4 927 300 F Cfa.

El Hadj Malick Gaye a aussi acquis, pour le Siège, un bâtiment de deux niveaux, un ascenseur que lui seul à le droit d’emprunter.

Autre source de brouille entre le Dg et son personnel, encagoulé derrière d’anciens travailleurs de la boîte : la Coopérative. La raison ? Si l’acte de vente du Titre a été établi au profit de la Coopérative pour un coût global de 210 000 000 F Cfa, un acte inédit a été posé dans cette transaction : les 100 millions de francs du prix d’acquisition du site ont été décaissés du compte de la Coopérative, en dehors de la Comptabilité du notaire. Révélations autour d’une gestion pas comme les autres.

41 commentaires

Laisser un commentaire