Agression du commissaire de police de Guinaw Rails

Par , publié le , Modifié le .

Actualité

L’agresseur du commissaire de police de Pikine Guinaw Rail, Oumar Diédhiou, est sorti de l’hôpital de Pikine où il était interné à la suite de sa bagarre avec le limier. Saër Mbengue est en garde-à-vue à la brigade de Gendarmerie de Tivaouane Peulh. La famille Mbengue révèle que Saër souffre de troubles psychiques.

D’ailleurs, elle ajoute qu’il a été interné plusieurs fois à l’hôpital psychiatrique de Thiaroye. De l’avis de sa famille, la place de Saër n’est pas la prison, mais plutôt l’hôpital psychiatrique pour un traitement.

En tout cas, c’est le procureur qui va décider de son sort une fois qu’il sera déféré au parquet. Rappelons que Saër Mbengue a tenté d’agresser le commissaire Oumar Diédhiou avec une machette. Ce dernier a dégainé son pistolet et atteint Saër Mbengue d’une balle au dos et à la jambe.

O commentaire

Laisser un commentaire