Aly Ngouille Ndiaye : « Entre 2018 et 2020, la criminalité a beaucoup baissé »

Par , publié le , Modifié le .

Actualité

Malgré la recrudescence des cas de vol à main armée dont le dernier a été perpétré chez l'ancien lutteur Boy Kaïré, le ministre de l'Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye estime que la criminalité est en baisse. Le premier policier du Sénégal souligne qu'entre 2012 et 2020, beaucoup d'efforts ont été faits dans ce sens en termes d'effectifs et d'équipements aussi bien pour la police que pour la gendarmerie.

Mais, précise-t-il, cela n'empêche pas qu'il y ait quelques malfaiteurs qui réussissent à passer entre les mailles du filet pour commettre des actes délictuels. « Même aux Etats-Unis qui sont mieux lotis que nous en termes d'équipements, la criminalité persiste. Ce qui est important c'est la réponse de l'Etat », souligne-t-il sur le plateau spécial de Seneweb.

D'ailleurs, selon Aly Ngouille Ndiaye, les chiffres sont assez révélateurs. « Si on compare les chiffres de 2018 à 2020, la criminalité a beaucoup baissé que ce soit les chiffres de la police ou la gendarmerie », confie-t-il.

Dans le sillage de la lutte contre la criminalité, le ministre de l'Intérieur annonce également la réception de 7 nouveaux commissariats pour renforcer le maillage sécuritaire du territoire national.

Aujourd'hui, reconnait-il, « La gendarmerie est présente sur 90% du territoire. Même la police n'était pas présente dans beaucoup de départements, jusqu'à aujourd'hui… D'ici octobre, 7 commissariats en construction seront réceptionnés (Keur Massar, Yeumbeul, Parcelles assainies, Guédiawaye, Golf Sud) ».

De même, les départements de Linguère, Bignona, Nioro et Koungheul, qui jusqu'ici ne disposaient pas de commissariats, vont en être dotés.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)