Aly Ngouille Ndiaye: «Le préfet de Dakar ne peut plus invoquer l’arrêté Ousmane Ngom… »

Par , publié le , Modifié le .

Actualité

Invité du «Jury du dimanche» sur iradio, le ministre de l’Intérieur a confirmé que le préfet de Dakar ne peut plus,après la décision de la Cour suprême, invoquer l’arrêté Ousmane Ngom pour interdire une manifestation en centre-ville.

Je voulais dire ceci : arrêté Ousmane Ngom ou pas, le préfet apprécie, à chaque fois qu’une sollicitation est faite, pour dire si oui ou non,on peut autoriser une marche dans un endroit bien précis. Qu’il y ait arrêté ministériel ou pas », a d’emblée affirmé Aly Ngouille Ndiaye avant de reconnaître néanmoins que désormais, avec la décision rendue parla cour suprême la semaine dernière, le préfet de Dakar ne peut plus se base sur l’arrêté Ousmane Ngom pour interdire une manifestation en centre-ville. En clair, comme nous l’écrivions cet arrêté est d’office enterré comme le confirment ces propos du ministre de l’intérieur. comme l’écrivait Libération, l’arrêté Ousmane Ngom a été «enterré »de fait par la décision rendue par la cour suprême qui a annulé l’arrêté du 31 août 2018 du Préfet de Dakar interdisant un sit-in du Parti démocratique sénégalais (Pds). Car, l’autorité administrative se ba- sait sur l’arrêté Ousmane
Ngom pour justifier sa décision.

Libération

O commentaire

Laisser un commentaire