AUJOURD'HUI: 23 janvier 1955, les partisans de Senghor et de Lamine Guèye s'affrontent à Ziguinchor

Par , publié le .

Actualité

Pour une question de positionnement au sein de l'électorat national, la SFIO et le BDS entrent dans des querelles parfois violentes. Des affrontements auront ainsi lieu entre les partisans de Lamine Guèye et ceux de Senghor. Le 23 janvier 1955, en tournée de propagande en Casamance, Lamine Guèye et ses partisans sont attaqués par les éléments du BDS et leur cortège subit de graves dommages. On dénombrera 3 morts et une quarantaine de blessés.

Cette tournée empirera les relations déjà très tendues entre Senghor et Lamine Guèye. La course effrénée vers l'électorat va engager les différentes parties dans une crise sans fin. Malgré les craintes du gouverneur, Lamine Guèye décide de maintenir a tournée en Casamance en janvier 1955. Cela ne sera pas sans conséquence à cause de Léopold Sédar Senghor qui y compte une base solide. Le Bloc démocratique sénégalais était jusqu'à ce jour majoritaire face à la SFIO.

Au terme d'une visite dans les villages de Bignona, le cortège de voitures de la délégation de la SFIO sera arrêté à l'aide de branches posées sur la route par les partisans du BDS. Les membres de la délégation seront ensuite attaqués par des assaillants armés de pierres et de flèches. Trois personnes y perdront la vie du côté de la SFIO et 40 autres blessés dont Lamine Guèye lui-même et Ousmane Socé Diop.

Par Ababacar Gaye/SeneNews

[emailprotected]

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)