Bradage du littorale : Abdou Aziz Diop parle d'un faux débat

Par , publié le .

Actualité

Invité d'Alassane Samba Diop dans son émission Lr du temps sur Iradio ce dimanche, Abdoul Aziz Diop s'est prononcé sur le problème foncier au Sénégal. Il soutient que «les problèmes fonciers tels qu'on en parle au Sénégal ne reflètent pas la réalité.»

Selon le Conseiller spécial du chef de l'État, «un quart de la population sénégalaise vit à Dakar. Il s'y ajoute que nous vivons dans cette partie extravertie du territoire dans cette zone côtière du territoire. Dakar concentrant un peu plus de quatre millions d'habitants sur une superficie qui ne dépasse pas à 28 pour cent du territoire national.»

Une situation décrite comme «grand déséquilibre» par Diop. Recommandant d'»interroger cette anomalie» selon laquelle «25 pour cent (Des Sénégalais) vivent sur 0,28 pour cent de leur territoire, il a invité les Sénégalais «à reconquérir leur pays pour l'habiter et le valoriser.»

Pour conclure, a-t-il souligné : «Tant que le problème n'est pas posé en ces termes, il y aura toujours des litiges fonciers, (?) Et à partir du moment où parfois des fonctionnaires se prévalent de l'immunité et administrent mal la politique foncière, bonjour les dégâts».

Abdou Kh MBOUP-SENEGAL7

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)