Burkina Faso : 10 000 Nigérianes contraintes à la prostitution

Par , publié le , Modifié le .

Actualité

Au Burkina Faso, plusieurs milliers de femmes nigérianes, trompées par des passeurs sont contraintes à la prostitution dans les zones aurifères. Du moins, c’est ce qu’affirme Ramatu Ahmed, ambassadrice du Nigeria au Burkina Faso.

«La recrudescence de la traite des êtres humains ici au Burkina Faso est une grande préoccupation pour l’ambassade parce qu’à l’heure actuelle, nous n’avons pas moins de 10 000 filles nigérianes contraintes de se prostituer. La plupart de ces filles sont des mineures qui ont abandonné l’école» constate-t-elle.

Toutefois, la diplomate qui affirme avoir collaborer avec l’Organisation internationale pour les migrations à Ouagadougou, pour faciliter le retour de ces filles au Nigeria.

«Deux cents filles ont été rapatriées au Nigeria par l’ambassade. Ceci, à part celles qui ont été rapatriées par les organisations internationales sur la migration. Si l’ambassade à elle seule a rapatrié 200 filles, vous pouvez imaginer combien de filles l’OIM a rapatriées», rapporte l’Agence de presse du Nigeria.

21 commentaires

Laisser un commentaire