Cession de nouveaux blocs : Quel intérêt pour le Sénégal ?

Par , publié le , Modifié le .

Actualité

Macky Sall n’a pas de politique pétrolière. Celle-ci a au moins quatre composantes, une politique industrielle, une politique fiscale, une politique des ressources humaines et une politique environnementale.

Ce qui intéresse BBY, c’est comment bazarder nos blocs. Son ministre en charge de l’énergie, après un tour en Afrique du Sud en compagnie d’un avocat d’affaires d’apparence africaine, est fier d’annoncer un appel d’offres pour l’attribution de blocs appartenant au peuple sénégalais.

Le Sénégal n’a aucun intérêt à brader ses blocs d’hydrocarbures.

Le peuple n’a pas été consulté encore moins ses représentants à l’Assemblée Nationale. Pour ma part, je pense que le Sénégal doit faire une pause dans l’attribution de nouveaux blocs et définir une vraie politique pétrolière. Notre ambition devrait être de faire de Petrosen une société de dimension mondiale comme Petronas en Malaisie par exemple et définir les stratégies qui nous permettent d’atteindre cet objectif.
Évidemment, ce n’est pas le beau- père de Macky Sall qui est capable d’avoir une telle vision. Il est vraiment temps qu’il aille à la retraite.

Mamadou Lamine DIALLO

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)