CHEIKH BASS ET SA PROFESSION DE FOI : « Ma foi en Serigne Touba est telle que je suis prêt, rien que pour l'exécution de ses ndigëls, à y laisser ma vie »

Par , publié le .

Actualité

« Serigne Touba n'est pas influençable. Un bon mouride doit rester à l'écoute du Khalife. Un mort ne dicte pas à celui qui se charge de son lavage mortuaire comment il doit s'y prendre ». Voilà qui a été une des mises au point de Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadre lors de sa déclaration de ce dimanche en perspective du Grand magal de Touba.

Pour ce qui le concerne personnellement, il se voudra clair : rien ne devrait être en mesure de l'écarter de la volonté de Serigne Touba. « Ma foi en Serigne Touba est telle que je suis prêt, rien que pour l'exécution de ses ndigëls, à y laisser ma vie. Et tous les mourides, qui ont la même conviction, partagent ce que je dis.
Que Dieu emporte tout ce qui voudra m'empêcher de respecter un ndigël de Serigne Touba », dira-t-il non sans signaler que sa ferme conviction est que nul ne peut échapper à la volonté de Dieu.

Il précisera, par ailleurs, que le port par le Khalife de masque n'est que sa façon à lui de prêcher par l'exemple. « Jamais il ne sera dans ses intentions de s'agripper à la vie ou de fuir la mort. Son seul souci est de ne manquer à aucun de ses engagements spirituels. D'ailleurs, jamais dans sa vie, il n'a utilisé ces secrets dits en mesure de prolonger la vie humaine. »

Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadre choisira de suivre le sillage du Patriarche de Darou Miname en se lavant les mains…

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)