Chicago: des policiers limogés pour avoir couvert le meurtre d’un noir

Par , publié le , Modifié le .

Actualité

Quatre policiers américains ont été limogés pour avoir tenté de couvrir une bavure à Chicago, ont annoncé jeudi 18 juillet les forces de l’ordre. En 2014, un de leurs collègues avait tiré sur un adolescent noir et sa mort avait déclenché des manifestations dans la troisième ville des Etats-Unis.

La vidéo de sa mort avait fait de Laquan McDonald l’un des nombreux symboles des violences policières aux Etats-Unis et déclenché des mois de manifestations à Chicago.

Les images, diffusées un an après les faits, montrent un policer blanc tirer sur ce noir de 17 ans alors que celui-ci, armé d’un couteau, se tient à plusieurs mètres de distance. Au total, le policier fait feu à 16 reprises et vide son chargeur sur McDonald, pourtant à terre.

Pour ce meurtre, Jason van Dyke a été condamné à sept ans de prison en octobre 2018, mais ses collègues, eux aussi poursuivis pour l’avoir protégé en dissimulant des preuves, avaient été relaxés. Finalement, le conseil de police de Chicago a décidé à la quasi-unanimité de les limoger pour avoir menti en rédigeant de faux rapports. Cela pour exagérer la menace représentée par McDonald.

Chaque année aux Etats-Unis, près d’un millier de personnes sont tuées par la police, mais les condamnations sont rares. Cependant, Lori Lightfoot, la nouvelle maire de Chicago, veut du changement : cette avocate noire ouvertement lesbienne de 56 ans vient d’être élue en promettant notamment de moraliser la police de sa ville.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)