Concours général 2019 : Parfum de « scandale » sur les épreuves de Maths

Par , publié le , Modifié le .

Actualité

Le concours général est encore une fois « entaché » par un vent de contestation. Cette fois-ci, c’est l’Association des parents d’élèves du lycée technique d’excellence de Diourbel qui est montée au créneau pour dénoncer ce qu’elle qualifie d’irrégularités sur les épreuves de mathématiques.

« Il y a deux exercices irréguliers. Le premier, de probabilité, était noté sur 5 points. Ils l’ont téléchargé sur le Net, mais c’est en le modifiant qu’ils ont commis des erreurs, en y mettant de fausses hypothèses. Ce qui a rendu l’exercice infaisable », a déploré Mouhamadou Mamoune Diop, qui accuse la direction de l’Office du bac.

Mais, ce n’est pas tout. Cet interlocuteur ajoute : « Il y a un autre exercice, noté sur 7 points, qui est aussi téléchargé sur le Net. Ils l’ont copié et collé textuellement, sans aucun changement. Mais, il s’est trouvé qu’il y a un établissement dont les élèves ont eu à traiter ce même exercice ».

Diop, qui assimile ce fait à un « scandale« , pense alors que « l’équité et l’équidistance n’ont pas été respectées, car les gosses sont allés au concours avec des chances illégales« .

À l’en croire, les autorités ont réagi suite aux nombreuses interpellations. « Le premier exercice, qui portait de fausses hypothèses, a été éliminé. Les 5 points ont été reversés sur les autres exercices ».

Les parents d’élèves du lycée technique d’excellence de Diourbel haussent le ton pour, disent-ils, « crédibiliser » ce prestigieux concours.

« Nous voulons que quand quelqu’un sera désigné le meilleur en maths, que cela reflète le niveau de nos élèves. Nous cherchons à restaurer la dignité du Concours général. Mais, ils refusent de l’éliminer et s’empressent même pour sortir les résultats le plus tôt possible. Ce que nous ne laisserons pas passer », a martelé leur président. Ce dernier révèle en outre que « l’erreur n’a été rectifiée que dans un seul centre sur les 30 que compte le Sénégal ».

Seneweb a interpellé les services du ministère de l’Education nationale interpellés sur cette question apparemment bien prise au sérieux. Nous avons été renvoyé à la direction de l’Office du bac qui, selon le ministère, « gère exclusivement l’aspect pédagogique du concours ».

Les nombreux appels téléphoniques n’ont pas permis de joindre le directeur de l’Office du bac, Pr. Sossé Ndiaye. « Il est occupé, fait comprendre, une voix féminine. Je ne manquerai pas de lui dire que vous avez appelé ».

Deux messages lui ont été alors envoyés, jusque-là sans réponse.

Une autre source, membre d’une organisation regroupant des acteurs de l’éducation, a, pour sa part, « confirmé » les accusations.

« Effectivement, il y a erreur, ils ont dit que ça a été rectifié, mais il s’est trouvé que ce n’est pas fait partout », a précisé notre interlocuteur, qui requiert l’anonymat.

Il dit attendre la réponse des autorités par rapport à la réclamation des parents d’élèves pour pouvoir se prononcer de façon officielle.

Pour rappel, cet examen, qui vise à primer les meilleurs élèves du Sénégal, fait souvent l’objet de contestations.

D’ailleurs, en 2017, l’épreuve de maths (Terminale) a été annulée après des fuites qui ont été constatées notamment au lycée Thierno Seydou Nourou Tall de Dakar.

O commentaire

Laisser un commentaire