Covid-19 : Les événements religieux seront-ils des victimes ?

Par , publié le .

Actualité

Le coronavirus poursuit son bonhomme de chemin dans notre pays. La pandémie a imposé ses lois depuis son apparition au Sénégal le 02 mars 2020, faisant annuler plusieurs éventements (?).

Le gouvernement, comme dans tous les pays touchés par cette pandémie, avait pris de fortes mesures pour stopper net la propagation du virus : l'état d'urgence assorti du couvre feu a été instauré, les rassemblements publics interdits, les lieux de culte fermés tout comme les bars, les restaurants'

Hélas, cela n'a pas empêché la covid-19 de circuler librement dans les 14 région du pays.

Et aujourd'hui, la tenue des événements religieux comme le Grand Magal de Touba et le Gamou qui pointent à l'horizon, est remise en cause. Deux rendez-vous qui rassemblent des milliers de personnes.

En effet, les sénégalais se demandent si ces événements religieux seront annulés ou pas. En tout état de cause, seuls les khalifes généraux pourront en décider.

Abdou Kh MBOUP-SENEGAL7

O commentaire

Laisser un commentaire