Covid-19: résultats prometteurs pour un vaccin chinois en réponse aux russes

Par , publié le .

Actualité

XALIMANEWS- Le Journal of the American Medical Association indique cette semaine que le vaccin chinois contre le COVID-19 « génère une réponse immunitaire satisfaisante » selon les données des essais cliniques publiés cette semaine.

L'article de recherche a fourni une analyse provisoire des essais cliniques de phase 1 et de phase 2 d'un vaccin inactivé contre le COVID-19 mis au point par l'Institut des produits biologiques de Wuhan dépendant du China National Biotec Group (CNBG), affilié à Sinopharm, et l'Institut de virologie de Wuhan dépendant de l'Académie des sciences de Chine.

Ces recherches portent sur 320 volontaires en bonne santé âgés de 18 à 59 ans, dont 96 ont participé à des essais cliniques de phase 1 et 224 à des essais de phase 2. Cette information est publiée alors que la Russie fait de grands pas vers son premier vaccin.

Samedi, le ministère russe de la Santé a annoncé que le pays avait commencé la production de son premier vaccin COVID-19, notant que les lots initiaux seront destinés à la vaccination des médecins et des agents de santé avant de se rendre au grand public. La Russie a officiellement enregistré mardi le premier vaccin contre le coronavirus au monde, développé par l'Institut de recherche Gamaleya en épidémiologie et microbiologie.

A l'inverse de Pékin, Moscou maintient le black-out sur les données techniques de ses essais. C'est pourquoi l'annonce du vaccin russe a attiré le scepticisme dans le monde entier, ce qui ne perturbe pas outre mesure les autorités du pays qui envisagent de basculer dans la troisième phase d'essais avec la production et l'utilisation du vaccin.

Loin d'un tel unilatéralisme, la Chine travaille en collaboration avec les britanniques et les américains. Les essais chinois tels que publiés dans le Journal of the American Medical montrent que le vaccin a efficacement induit des anticorps neutralisants chez les volontaires et démontré une bonne réponse immunitaire.

Le document de recherche a également évalué la sécurité du vaccin, indiquant qu'aucune réaction indésirable grave n'avait été observée. L'effet indésirable le plus fréquent était une douleur au site d'injection, suivie d'une fièvre, toutes deux légères et auto-limitatives.

La pandémie de coronavirus a fait plus de 772000 morts dans 188 pays et régions depuis son apparition à Wuhan, en Chine, en décembre. Les Etats-Unis, le Brésil, l'Inde et la Russie sont actuellement les pays les plus touchés. Plus de 21,5 millions de cas de COVID-19 ont été signalés dans le monde, avec des récupérations dépassant 13,5 millions, selon les chiffres compilés par l'Université Johns Hopkins, basée aux Etats-Unis.

Financialafrik

O commentaire

Laisser un commentaire