De 2005 à 2018 : La Centif a remis 193 rapports au procureur

Par , publié le , Modifié le .

Actualité

La Cellule nationale de traitement des informations financières (Centif) a traité 1370 dossiers de 2005 à 2018 et transmis 193 rapports au procureur de la République, a affirmé, ce lundi, Cheikh Mamadou Bamba Niang, le directeur des affaires juridiques de cette institution, dont les propos sont rapportés par Libération.

« Durant la même période, la Centif a été à l’origine du jugement et de la condamnation de plusieurs personnes pour blanchiment de capitaux et financement du terrorisme », ajoute Niang, rappelant que des sessions de formation et de sensibilisation ont été organisées au profit des assujettis et des acteurs du secteur public.

O commentaire

Laisser un commentaire