Descente musclée de la DIC chez Jean Meissa Diop: les explications, démenti et excuses de la police

Par , publié le , Modifié le .

Actualité

Les services de Relations publiques de la police nationale ont sorti un communiqué dans la soirée du samedi pour donner leur version dans la descente musclée opérée chez le Doyen journaliste Jean Meissa Diop.

Selon le document , c’est sur instruction du Procureur de la République qu’ils sont allés dans le cadre d’une opération cueillir un individu qui leur avait servi la même adresse que l’ancien membre du CNRA. La police nie avoir brutalisé qui que ce soit au cours de leur opération. Les services de communication de la police ont présenté leurs excuses à la famille Diop pour ce qu’ils considèrent comme un malentendu.

Dans le cadre d’une enquête ouverte suivant une plainte, les agents de la Division des Investigations Criminelles, se sont rendus, le 29 juin 2019, aux environs de 06 heures, à la cité Mame Dior, aux fins d’interpeller un individu, conformément aux instructions du Procureur de la République.
C’est ainsi qu’ils se sont rendus dans un immeuble qui leur avait été indiqué comme étant le domicile et l’adresse professionnelle de la personne recherchée. Sur place, leur interlocuteur qui s’est présenté comme étant Jean Meïssa DIOP, leur a déclaré que le concerné n’y habitait pas. Parallèlement à l’identification, la recherche s’est poursuivie dans les pièces de l’immeuble.
Il y’a lieu aussi de mentionner qu’aucune interpellation ou violence, n’a été exercée sur les occupants de la maison au cours de cette intervention qui s’est déroulée dans les horaires légales et conformément à la loi.

Toutefois, la Police Nationale présente ses excuses à la Famille DIOP pour ce malentendu.

LE BUREAU DES RELATIONS PUBLIQUES
DE LA POLICE NATIONALE

O commentaire

Laisser un commentaire