Divulguer les localités des cas issus de la transmission communautaire : Pour quel résultat ?

Par , publié le .

Actualité

Les autorités sanitaires ont décidé à compter du 18 avril de révéler la localité des cas issus de la transmission communautaire. Une stratégie visant à faire prendre conscience aux sénégalais de la dangerosité de cette voie de contamination dans un contexte de propagation de la Covid-19.

Sauf qu'au bout du compte, le résultat n'a pas été à la hauteur des attentes. Pour illustration, du 18 avril au 22 mai, 226 cas communautaires ont été enregistrés au Sénégal contre 30 pour la période du 2 mars au 18 avril. Vous aurez compris que notre pays totalise 256 cas provenant de la transmission communautaire.

Cette montée fulgurante de la contamination par voie communautaire concerne au moins dix régions.

Dakar prend le gros du lot avec 120 patients n'étant pas en mesure d'identifier la source de leur contamination.Guédiawaye (13), Médina (11), Parcelles assainies (10), Grand Yoff (07), Mbao (07) et Yoff (06) sont les zones les plus touchées à Dakar. Elles sont suivies de Yeumbeul (04), Keur Massar (03), Cité Soprim (03), Derklé 02, Niarry Tally 02, Colobane 01, Niayes Thioker 01, Sangalkam 04, Rufisque (04), Grand Medina (03), Patte d'Oie (03), Maristes (03), Castors (02), Diamniadio (02), Pikine 04, Benn Tally (02), Liberté 06 (01), Fass (01), Ouagaou Niaye 01, Liberté 03 (01), Dalifort (01), Gueule Tapée 01, Amitié 2 (01), Dakar Plateau (02), Dakar Faidherbe (01), Sacré Coeur 02 (01), Hlm Grand Yoff (01), Ouakam (01), Bel Air (01) et Cité Keur Damel (01), Camberene (01), Cité Bissap (01), Almadies (01), Ngor (01), Liberté 4 (01), Avenue Lamine Guèye(01).

La deuxième région affectée par ce mode de contamination se trouve être celle de Diourbel où du 18 avril au 22 mai, 76 patients issus de la transmission communautaire ont été signalés. Touba (70) et Mbacké (06) sont les principales localités où ce mode de contamination s'est développé.

Thiès a été aussi touchée avec au moins 17 cas communautaires répartis entre Tivaouane 01, Thiès 09, Pout 01, Mbour 04, Popenguine (02).

Pour avoir enregistré 04 contaminations par voie communautaire, Tambacounda passe au quatrième rang. Six autres régions n'ont pas été épargnées par ce mode de contamination.

La région de Sédhiou a déclaré 03 cas communautaires alors qu'à travers Nioro, Kaolack en a découvert 02.

Ziguinchor, Saint Louis 1, Louga 1, Fatick 01, Kolda 01 ont chacune hébergé un patient issu de cette voie de transmission du Coronavirus.

Ces statistiques sont d'autant plus alarmantes qu'elles ont été enregistrées alors que le Sénégal a décrété l'état d'urgenceassorti d'un couvre feu de 20 heures à 06 heures (21 h à 05 h depuis le 11 mai) depuis le 23 mars. Il faut préciser que la majeure partie de ces cas communautaires a quitté des villes pour rejoindre d'autres en dépit des mesures édictées pour stopper la propagation du Coronavirus.

C'est dire qu'à côté de la divulgation des localités, des patients ignorant l'origine de leur infection, il fallait aussi mettre en place un dispositif à même de dissuader tout contrevenant aux règles établies. Visiblement, cela n'a pas été le cas. Les résultats ne pouvaient être dès lors que décevants.

Depuis le 02 mars, le Sénégal a déclaré 2.909 cas positifs au Covid-19, dont 1311 guéris, 1.564 sous traitement et 33 décès.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)