Duel Boris-Bachir : Iba Der Thiam tranche

Par , publié le , Modifié le .

Actualité

L’historien Iba Der Thiam s’est prononcé sur le débat d’idées opposant l’écrivain Boubacar Boris Diop au philosophe Souleymane Bachir Diagne à propos de la paternité du Carbone 14. Dans l’émission Jury du dimanche, il dit que ce duel lui fait plaisir.

« Boris Diop est un patriote, un Sénégalais compétent, un intellectuel de haut lignage qui a fait ses preuves dans le domaine, dit-il. Il ne connait aucune hypocrisie, il est incapable de dire du mal de qui que ce soit mais qui est également suffisamment objectif pour ne faire que ce qui rencontre ses convictions », a-t-il témoigné. Soulignant que Bachir Diagne « fait partie des personnes dont la voix compte dans le monde actuel. Qu’eux deux n’aient pas la même opinion, cela ne me fait pas peur. Au contraire, ça me fait plaisir ».

L’historien de poursuivre dans la foulée: « Ce n’est pas pour moi un problème que les anciens Directeurs de l’IFAN aient travaillé sur le projet. C’est Cheikh Anta Diop qui a donné au laboratoire Carbone 14 ses lettres de noblesse. C’est lui qui l’a fait connaitre à l’extérieur et c’est lui qui lui a permis de dater un certain nombre d’objets qui ont permis de révolutionner tout le reste ».

C’est pourquoi, conclut-il, « prouver que l’Afrique était le berceau de l’humanité n’était pas facile. Cheikh Anta Diop l’a prouvé. Donc, que ces deux-là aient une polémique, je dis que je lis avec délectation tout ce qu’ils écrivent. Et j’en suis d’autant plus heureux que je ne vois aucun propos discourtois, aucun jugement de valeur, aucun comportement de violence verbale. Mais uniquement une grande dignité et une élévation de pensée et une capacité de réflexion qui honorent notre intelligentsia ».

O commentaire

Laisser un commentaire