Elections locales : La guerre de «Ndar» aura lieu !

Par , publié le .

Actualité

Le fauteuil du maire de Saint-Louis Mansour Faye sera à coup sûr l'un des plus disputé lors des prochaines élections locales. La date exacte des élections n'est pas encore connue, pourtant les appétits s'aiguisent autour du strapontin de l'édile de «Ndar» et frère de la première Dame. L'ancien ministre de l'enseignement supérieur Mary Teuw Niane, membre du parti présidentiel, a déjà affiché ses ambitions, «j'ai décidé d'être candidat à la mairie de Saint-Louis pour les prochaines locales et nos différents responsables qui sont dans les communes de Fass, Ndiébène Gandiol, Gandon et Mpal seront aussi candidats aux prochaines élections locales», a-t-il déclaré. Mieux, Mary Teuw Niane a entamé un travail de terrain pour rallier à sa cause d'autres militants de l'Alliance pour la république (APR). Un autre postulant et pas des moindres, Cheikh Bamba Dièye. Ancien maire de Saint-Louis, le leader du parti FSD/BJ sera également sur les starting block, pour reconquérir la mairie, «bien sûr que je serai candidat. Pour l'avoir dirigée avec des résultats probants. Et surtout riche de l'expérience par le vécu que les Saint-Louisiens ont acquis», a-t-il affirmé dans les colonnes du journal Les Echos. Cheikh Bamba Diéye a également déploré la gestion de l'équipe municipale, «incompétence, indolence et clanisme sont les mots qui déterminent la gestion actuelle de la ville de Saint-Louis. Aujourd'hui, les Saint-Louisiens vivent au quotidien tout l'aventurisme dans lequel ils ont été plongés». Les premières salves en attendant les grandes empoignades pour le controle de cette ville stratégique. Mansour Faye aura du pain sur la planché

Mbissane TINE-Senegal7

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)