Eliminatoires CAN 2021: la RD Congo s'en sort bien face à la Gambie

Par , publié le .

Actualité

Malmenée à Banjul, la RD Congo est parvenue à sauver le point du match nul face à la Gambie (2-2). Mais elle ne décolle pas du groupe D avec deux points en deux matches.
Les Léopards ont évité de justesse la piqure des Scorpions à Banjul. Tenus en échec (0-0) à domicile par le Gabon lors de la première journée, les Congolais s'avançaient vers un match risqué face à la Gambie qui avait surpris l'Angola chez elle (3-1). Il faut croire que ce succès à Luanda des hommes de Tom Saintfiet leur a donné des ailes, tellement ils ont poussé pour accrocher la RDC à leur tableau de chasse.
CAN 2021: calendrier, résultats, classements des qualifications
Les Léopards ont eu chaud et ont véritablement ouvert le score contre le cours du jeu grâce à Cédric Bakambu qui marquait sur corner à la manière d'un renard des surfaces (45+2). Juste avant, le Congo venait d'être sauvé, coup sur coup, par l'arbitre, qui annule un but gambien pour un hors-jeu de Colley (42e), et par son gardien Joël Kiassumbua, qui sort une parade face à l'attaquant Steve Tarawally (45e).
La Gambie leader du groupe
Loin d'être K.O avec ce but encaissé dans les dernières secondes de la première période, la Gambie attaque fort à la reprise et égalise logiquement par son capitaine Pa Modou Jagne (52e) sur une reprise de la tête. Euphoriques, survoltés, à défaut d'être inspirés dans leurs attaques, les Scorpions dominent les Léopards. Pourtant, ce sont ces derniers qui reprennent l'avantage après une contre-attaque conclue joliment par une frappe de Jackson Muleka (74e).
Mais jusqu'au bout, les Gambiens y croient et, à force de pousser, finissent par arracher le match nul grâce à un but de Boubacar Jobe dans les arrêts de jeu (92e).
La Gambie, qui court derrière une première qualification à la CAN, prend la tête du groupe D en compagnie du Gabon à qui elle rendra visite en septembre prochain. Pour la RDC, après deux matches nuls en deux rencontres, la victoire sera impérative face à l'Angola.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)