Exposition aux ondes : «légère hausse » en 2018, des niveaux nettement inférieurs aux limites

Par , publié le .

Actualité

Le niveau d’exposition aux ondes est toujours largement inférieur aux limites réglementaires, mais la tendance globale est à la hausse selon le dernier bilan de l’ANFR. En laissant de côté les extrêmes comme les 23,1 V/m dans le métro lillois, le nombre de mesures à plus de 1 V/m a sensiblement augmenté en 2018.

L’année dernière, 3 068 mesures ont été effectuées dans le cadre du dispositif national de surveillance de l’exposition du public aux ondes électromagnétiques, un chiffre globalement stable d’année en année. L’Agence nationale des fréquences publie son bilan annuel et compare les résultats avec ceux des quatre dernières années.

2017 a initié une petite augmentation dans le nombre de mesures supérieures à 1 V/m (+1,3 point), cette tendance s’est confirmée et amplifiée en 2018 avec trois points de plus cette fois-ci. La médiane de l’ensemble des mesures est aussi en légère hausse. Dans l’ensemble néanmoins, rien d’alarmant puisque les relevés sont « nettement inférieurs aux valeurs limites réglementaires en vigueur  ».

O commentaire

Laisser un commentaire