Trafic d’êtres humains: Un Sénégalais pris en flagrant délit au Maroc

Par , publié le , Modifié le .

Faits divers

Vingt-cinq ans après sa mort accidentelle sur le terrain au Rwanda, le Sénégal, ses proches et ses compagnons d’armes se souviennent lui.

Ainsi, le Centre d’entraînement tactique de la zone militaire N°7 de Thiès, porte désormais le nom de feu capitaine Mbaye Diagne, décédé en 1994 lors d’une mission onusienne de maintien de la paix au Rwanda.

En 1994, le Casque bleu sénégalais Mbaye Diagne s’est illustré par son courage au Rwanda pendant le génocide. Il a sauvé plusieurs centaines de Tutsis et de Hutus modérés.

Des proches, amis, officiers de l’armée, de la gendarmerie, membres de la famille du parrain ont assisté à la cérémonie de baptême du centre d’entraînement tactique de la zone militaire N°7 (CET Z 7) de Thiès.

O commentaire

Laisser un commentaire