Fedora 30 surfe sur la vague des meilleures performances

Par , publié le .

Actualité

Fedora 30 est disponible. À la manière de la dernière Ubuntu, elle ne se distingue pas par ses nouvelles fonctions, mais par un travail de fond côté performances, apportant une réactivité dont personne ne risque de se plaindre.

C’est un printemps calme en termes de nouveautés pour les distributions GNU/Linux. Dans notre article sur Ubuntu 19.04, nous avions souligné la hausse visible des performances, qui se traduisait essentiellement par une meilleure réactivité générale. Des gains en grande partie dus au travail effectué en commun sur GNOME 3.32 par l’équipe du projet et les ingénieurs de Canonical. De même, le noyau Linux 5.0 apportait d’importants bénéfices en matière de pilotes.

Nous indiquions alors que ces bénéfices ne pouvaient être que temporaires face à la concurrence. Le noyau 5.0 va rapidement se retrouver dans de nombreuses distributions et les modifications faites sur GNOME 3.32 n’appartiennent pas à Canonical et profiteront donc aux autres systèmes s’en servant. C’est le cas de Fedora 30.

O commentaire

Laisser un commentaire