Forêt classée de Mbao : L'Etat n'envisage pas de déclasser un millimètre carré

Par , publié le .

Actualité

L'Etat n'envisage pas de déclasser un millimètre carré en faveur de promoteurs ou d'industriels. Une déclaration du ministre de l'Environnement. Abdou Karim Sall se veut très clair, le gouvernement est plutôt dans une logique de revaloriser cette forêt de Mbao.
« l'Etat n'envisage pas de déclasser un mm2 de la forêt classée pour des privées, encore moins pour des industriels, ou encore moins pour des promoteurs. L'Etat est dans une logique de reconstituer les forêts et non de détruire ces forêts. Je dis ici et maintenant qu'il n'y aura pas un mm2 qui va être déclassé pour quelque besoin que ça soit », soutien l'autorité, en déplacement sur les lieux.
Abdou Karim Sall n'a pas manqué d'évoquer la polémique autour de l'aménagement de cimetières dans la forêt classée.
« Le besoin de cimetière est une demande sociale du département et l'Etat doit satisfaire cette demande. C'est la raison pour laquelle nous sommes en train de voir avec les techniciens en respectant bien entendu tout ce qui est disposition à prendre pour le respect de l'environnement pour que nous puissions disposer des cimetières à l'intérieur de la forêt classée comme il en existe dans les pays développés des cimetières dans des forêts et ça, c'est une décision qui a été prise et nous allons signer un protocole d'accord avec la mairie ».

O commentaire

Laisser un commentaire