Franc CFA: «La monnaie, une affaire du peuple», selon Ousmane Sonko

Par , publié le .

Actualité

Ousmane Sonkoavait fait de la réforme du franc CFA un cheval de bataille pendant la campagne pour la présidentielle de février 2019. Leprésident du parti Pastef/ Les Patriotes, arrivé 3e avec plus de 15% des voix, parle de «grande victoire pour les jeunesses africaines» après l'annonce du passage à l'Eco fin décembre à Abidjan. Pour l'opposant qui se dit «radical», cela annonce une nouvelle dynamique, notamment dans les relations avec la France.

Rfi.fr

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)