Gamou : Les charretiers indésirables à Tivaouane

Par , publié le , Modifié le .

Actualité

A moins de 24 heures de la célébration du Gamou de Tivaoune, les charretiers qui assurent les déplacements de certains pèlerins subissent les conséquences des bouchons. En effet, la police a mis un dispositif sécuritaire interdisant la circulation des charrettes dans certains coins et recoins de la capitale de la tidianiya mais également aux alentours de la mosquée.

Interrogé au micro de Iradio, ce conducteur de charrette se plaint : « on est fatigués car les forces de l’ordre ne nous facilitent pas le travail, ils nous interdisent de passer dans beaucoup de zones où il y a des clients. Et pourtant on a tous payé des taxes ».

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)