Gestion de la Sodav : Pape et Cheikh brûlent Ngoné Ndour et Cie

Par , publié le .

Actualité

Les musiciens du groupe « Pape et Cheikh » sont très remontés de la gestion de la Sodav dont la présidente du Conseil d'administration se trouve être Ngoné Ndour. Dans un entretien accordé à nos confrères du journal LeTémoin, le duo a déversé sa bile sur la gestion de Ngoné Ndour et Cie.
« Ils serinaient partout qu'ils allaient faire mieux que le Bsda. Ce qui est archi-faux. Avec le Bsda, nous étions payés à plusieurs reprises. Nous mangions trois fois par jour. Actuellement, avec la Sodav, nous peinons à assurer le repas », se désolent les musiciens.
Ils poursuivent : « Les artistes vivent très difficilement et la Sodav ne nous est d'aucun secours. Ils vivent avec nos maigres ressources en utilisant 70% du budget pour leur fonctionnement. Ils usent de notre argent pour vivre comme des pachas en organisant des séminaires, des ateliers et des tournées avec la sueur de notre front.
Je suis désolé de voir la malhonnêteté et la légèreté avec lesquelles ces gens vivent. Il faut que cette mascarade cesse ».

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)