Interdictions du khalife : Touba à l’heure de la mise en oeuvre

Par , publié le , Modifié le .

Actualité

Les chefs de village et délégués de quartier étaient réunis, ce samedi, autour du porte-parole du khalife des mourides, Serigne Bass Abdou Khadre Mbacké, pour fixer le dispositif de suivi des récentes interdictions du guide de Touba, Serigne Mountakha Mbacké.

La rencontre s’est déroulée en présence du maire de Touba ainsi que des représentants du Dahira Safinatul Amane, de l’ensemble de la famille de Mame Cheikh Ibrahima Fall. Le gouverneur de Diourbel, le préfet de Mbacké et le sous-préfet de Ndame, ainsi que les représentants de la police et de la gendarmerie, étaient également présents.

Selon un communiqué sanctionnant la rencontre, Serigne Modou Lô Ngabou du Dahira Safinatul Amâne, a été désigné responsable du comité de supervision du respect des interdictions du khalife.

Il a été désigné par Serigne Bass Abdou Khadre sur recommandation de Serigne Sidy Mbacké, Dieuwrigne de Serigne Mountakha Mbacké.

Il «sera accompagné dans cette tâche par la famille de Mame Cheikh Ibrahima Fall », renseigne le communiqué.

«Des réunions de coordination sont prévues pour permettre ainsi de définir ensemble un plan d’actions global dans l’exécution des recommandations», précise la même source.

Qui ajoute : «Le gouverneur de la région de Diourbel a réitéré son engagement, derrière les autorités administratives locales, la police et la gendarmerie, à accompagner le comité de supervision dans l’application des directives du khalife dans le respect des procédures et orientations ainsi établies.»

Les chefs de village et délégués de quartier, apprend-t-on, sont chargés «de répercuter ces recommandations et feront le travail nécessaire d’information et sensibilisation jusqu’au niveau le plus bas de l’échelle».

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)