Joe Biden, « l'endormi », se paye « le clown » Trump

Par , publié le , Modifié le .

Actualité

Le président américain Donald Trump, qui se moque régulièrement de ses adversaires en leur attribuant des sobriquets, s'est lui-même fait traiter de « clown » par Joe Biden, ancien vice-président et candidat démocrate pour l'élection de 2020. Lors d'une réunion pour lever des fonds à Columbia, en Caroline du Sud, M. Biden s'est fait apostropher par un partisan sur sa façon de riposter à M. Trump qui le surnomme « Joe l'endormi ».

« Clown »

« Je veux que vous répondiez, quand il vous balance un surnom, vous devez lui en balancer un en retour », a affirmé ce supporteur du candidat démocrate. »Il y a tant de surnoms que j'aimerais donner à ce gars, vous pouvez commencer par clown », a répondu Joe Biden, selon des déclarations rapportées par un journaliste présent.

« Crapule », « gourde », etc.

Le milliardaire républicain invente régulièrement des surnoms pour ses opposants ou ses détracteurs. Son ancienne adversaire à la présidentielle, Hillary Clinton est « la crapule », la sénatrice démocrate Elizabeth Warren était « la gourde » avant de devenir « Pocahontas » en référence à ses origines amérindiennes, dont il conteste l'authenticité, et le sénateur très à gauche Bernie Sanders est « le fou ».

Camp républicain

Mais il tape aussi sur son propre camp, ayant par exemple traité le sénateur républicain du Texas Ted Cruz de « menteur ». Joe Biden, qui est à 76 ans un vétéran de la politique américaine, a assuré qu'il n'hésiterait pas à répondre aux attaques de M. Trump, mais qu'il ne voulait pas que le président puisse détourner l'attention des questions importantes. « Ce que je ne veux pas, c'est qu'il m'attire dans ce qu'il veut que je fasse. Il veut que cela soit un combat de catch dans la boue », a expliqué l'ex-numéro 2 de Barack Obama.

Trump, 72 ans

M. Trump a déjà utilisé son âge – 72 ans – contre le démocrate qui mène la course des 21 candidats. « Je suis le plus jeune, je suis jeune, dynamique. Quand je vois Joe, je ne suis pas sûr », a-t-il lancé le 27 avril.

O commentaire

Laisser un commentaire