La Chine rejette les critiques de Trump sur Hong Kong et le commerce

Par , publié le , Modifié le .

Actualité

Le gouvernement chinois a rejeté mercredi les propos du président américain Donald Trump, qui depuis la tribune de l’ONU a appelé Pékin à respecter les libertés de Hong Kong et à cesser ses « abus » en matière commerciale.Devant la presse, le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Geng Shuang, a dénoncé les « affirmations fausses » des Etats-Unis.

A la tribune de l’assemblée générale des Nations unies, Donald Trump avait dit mardi regarder « de très près » la situation dans l’ex-colonie britannique retournée à la Chine en 1997, et secouée depuis plus de trois mois par des manifestations hostiles à l’influence de Pékin.Dénonçant des propos « irresponsables », le porte-parole chinois a répété que la situation dans le territoire autonome relevait strictement « des affaires intérieures de la Chine ».
Donald Trump, qui a par ailleurs déclenché l’an dernier un guerre commerciale contre la Chine, a dénoncé mardi les « abus » de ce pays en la matière et averti qu’il n’accepterait pas un « mauvais accord » avec Pékin.En réponse, M. Geng a appelé Washington à « faire un pas » en direction de Pékin et à gérer les divergences avec la Chine « sur la base du respect mutuel ».

O commentaire

Laisser un commentaire