La Dic ne lâche pas Aliou Sall: Après son audition, elle fouille ses avoirs financiers

Par , publié le , Modifié le .

Actualité

La Division des investigations criminelles ne lâche pas Aliou Sall, présenté comme le principal acteur dans le scandale présumé de corruption autour du contrat pétrolier à Petro-Tim.

Après l’avoir auditionné sur les accusations portées contre lui, les enquêteurs de cette unité de la police s’intéressent désormais à ses avoirs. Selon L’Observateur qui donne l’information, le Commissaire Bocar Yague et son équipe ont envoyé depuis quelques jours, des réquisitions à une dizaine d’établissements financiers et banques de la place. Dans le document de saisine, la police cherche à avoir des informations sur l’inscription de l’ancien directeur de la Caisse des dépôts et consignations ( Cdc) dans leur livres.

Parallèlement à la fouille des comptes bancaires personnels, la Dic a demandé les mouvements financiers au profit de la société Agritrans. Selon l’enquête de la BBC, Timis Corporation aurait versé 250 000 dollars en guise de pot-de- vin à Aliou Sall, via cette société qui appartient sur le papier, à son oncle Abdoulaye Timbo, par ailleurs maire de Pikine.

O commentaire

Laisser un commentaire