«L'acquittement des frais de scolarité, un devoir de solidarité envers les écoles»

Par , publié le .

Actualité

À travers le même communiqué, la Fapeeps suggère « aux chefs d'établissement de faciliter le paiement des scolarités des mois antérieurs en accordant aux parents qui le souhaitent des moratoires ».

Aussi, elle « suggère aux chefs d'établissements de dissocier les frais de scolarité dus sur les mois antérieurs, des frais de réinscription ». Non sans préciser que « le non-paiement des frais de scolarité des mois antérieurs ne saurait empêcher un parent de réinscrire son enfant en entendant de solder plus tard les mois antérieurs dus liés à la Covid-19 ».

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)