Le gouvernement compte sur des statistiques sur l’emploi

Par , publié le .

Actualité


Le Premier ministre, Mahammed Boun Abdallah Dionne, a souligné, jeudi, à Dakar, la nécessité de ’’statistiques fiables sur l’emploi et le chômage’’, en vue prise en charge des questions relevant de ce domaine.

« Compte tenu de l’importance accordée par le président de la République, Macky Sall, à l’emploi notamment celui des jeunes », le chef du gouvernement sénégalais a insisté « sur la nécessité de disposer régulièrement de statistiques fiables sur l’emploi et le chômage ».

S’exprimant à l’ouverture du Conseil national de la statistique(CNS), le Premier ministre a fait part de l’engagement du gouvernement « à appuyer fortement le projet visant la mise en place d’un dispositif pérenne d’enquête trimestrielle sur l’emploi ».

« Nous accordons une haute importance à la réalisation satisfaisante du recensement national sur l’agriculture et élevage, en veillant au respect des normes techniques. Le même effort devra être poursuivi dans les autres domaines de la vie économique et sociale, en particulier dans le secteur de l’éducation, de la santé, des ressources halieutiques », a soutenu Mahammed Dionne.

Selon lui, « malgré les avancées significatives » enregistrées dans ce domaine, le chantier de la réforme du système statistique national reste à être parachevé, notamment en ses volets coordination, architecture du système, gestion des ressources humaines, renforcement de la production statistique et amélioration de la diffusion des données dans les délais et selon des supports adaptés aux utilisateurs.

Il a demandé la poursuite du soutien financier des pouvoirs publics au système statistique national « déjà fort conséquent », en le dotant de ressources pérennes et stables.

S’y ajoute que « le gouvernement renouvelle son engagement à adhérer à la norme spéciale de diffusion de données élaborée par le Fonds monétaire internationale (FMI), a indiqué le Premier ministre.

Il a engagé le ministère de l’Economie, des Finances et du Plan à travailler à l’adoption de cette norme, pour que le Sénégal soit le second pays en Afrique au Sud du Sahara à adhérer à la norme.

Aussi a-t-il invité « tous les ministres sectoriels » à s’approprier ce concept de référentiel unique et demandé à leurs conseillers de « travailler en harmonie totale avec l’Agence nationale de la statistique et de la démographie(ANSD) ».

« Il y a un ministère chargé de la statistique. Ça doit être le guichet unique de production des données, sinon c’est tous les jours que nous allons avoir des difficultés Dans le sectoriel, on a produit des données parfois qui ne sont pas à niveau », a souligné le chef du gouvernement.

Auteur: Aps – APS

47 commentaires

Laisser un commentaire