Nigeria : Violences entre Musulmans et Chrétiens, l’Eglise indexe l’Etat !

Par , publié le , Modifié le .

Actualité

Les violences inter communautaires entre les éleveurs, constitués en majorité de Musulmans et les agriculteurs, composés beaucoup plus de Chrétiens, suscitent l’inquiétude de l’Eglise catholique qui accuse l »Etat nigérian de «légèreté» dans la résolution du problème.

Face à de telles accusations, l’Etat a de son coté également réagi : «Ces critiques sont une manière de semer la panique au sein de la population. Elles contribuent au renforcement de l’insécurité», a déclaré Femi Adesina, conseiller spécial du Président aux médias et aux Relations publiques.

Celui-ci ajoute : «Toute proposition pertinente est la bienvenue pour trouver des solutions durables aux problèmes auxquels le pays est confronté, en particulier les meurtres présumés ou réels de bergers», rapporte africanews.com.

O commentaire

Laisser un commentaire