Pénurie d'eau à Dakar et à l'intérieur du pays : Seydou Guèye se substitue à la direction de Sen'Eau

Par , publié le .

Actualité

Le ministre conseiller en communication du président de la République, Seydou Guèye, s'est substitué, le temps d'une émission, à la direction de Sen'Eau, pour expliquer les raisons de la pénurie d'eau à Dakar et à l'intérieur du pays. Et c'est pour disculper la nouvelle société délégataire (par contrat d'affermage) du service public d'alimentation en eau potable.

Invité d'«Objection» sur Sud Fm, Seydou Guèye pointe «une conjonction de plusieurs facteurs». «On fait plus que le constater cette pénurie. On y apporte des solutions. J'exprime ma compassion et celle du gouvernement aux hommes et femmes, aux ménages sénégalais qui ont des difficultés à avoir une alimentation correcte en eau en quantité et en qualité suffisantes», lance-t-il d'emblée.

Mais, ajoute-t-il, «il faut considérer que nous sommes dans une phase de pic de la consommation due à la saison». Selon lui, «pour comprendre ce qui se joue, il faut savoir qu'il y a une conjonction de plusieurs facteurs. D'abord, nous avons engagé des travaux de maintenance à Ngithie, qui contribue pour 50 000 m3 d'eau par jour. Il y a également les dysfonctionnements des forages du littoral qui ont eu des problèmes d'alimentation en électricité. Il y a la faible force des surpresseurs de Mékhé et de Kanète. La pression est faible et on alimente difficilement Ouakam».

Le ministre conseiller en com', qui prédit un retour à «une situation à la normale» dans quelques semaines, souligne qu'en termes de production, «nous avons retrouvé 436 000 m3 d'eau sur un nécessaire de 450 000 m3. Donc, nous sommes à un peu moins de 14 000 m3 de déficit».

D'ailleurs insiste-t-il pour exempter la société de distribution d'eau de tout reproche, «la Sones, qui assure l'exploitation, n'a remonté aucun grief contre la Sen'Eau».

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)