PHOTO. « Mon trésor » : le tendre message de Nathalie Baye à sa fille Laura Smet

Par , publié le .

Actualité

Nathalie Baye est une mère aimante et si fière de sa fille. Sur Instagram, ce dimanche 5 mai, l'ancienne compagne de Johnny Hallyday a partagé une photo de sa fille de 35 ans, assortie d'une magnifique légende tout en sobriété : « Mon trésor ». La photo a été likée en quelques heures par plus de 7000 abonnés. La photo que Nathalie Baye a publiée a été prise il y a quelques heures seulement. Le 3 mai dernier, Laura Smet participait au défilé Chanel Cruise Collection 2020, qui se tenait au Grand Palais à Paris.

Nathalie Baye clame régulièrement son amour pour sa fille Laura Smet sur les réseaux sociaux et dans la presse. Récemment, mère et fille ont participé ensemble à l'avant-première du film Mon Inconnue à Paris. En février dernier aussi, Nathalie Baye avait posté une autre photo où elle apparaissait au côté de « [sa] Laura ». Plus que jamais, les deux femmes semblent soudées par la bataille judiciaire qui les oppose au clan Boudou.

Nathalie Baye défend les intérêts de sa fille

Depuis la mort de Johnny Hallyday, Nathalie Baye se positionne régulièrement dans les médias pour défendre les intérêts de sa fille et de son demi-frère David Hallyday. En mars 2018, dans un long communiqué, l'actrice avait affirmé que les aînés de Johnny Hallyday étaient devenus « les bêtes noires de leur belle-mère » au fil des années : « Johnny en a beaucoup souffert, David et Laura aussi. Il y avait l'apparence, photos familiales à l'appui, mais la réalité était beaucoup moins gracieuse«  avait-elle dénoncé.

Il y a quelques jours, Nathalie Baye a également brillé sur Instagram en rendant un bel hommage à l'actrice Anémone, morte à l'âge de 68 ans des suites d'une longue maladie : « J'ai eu la chance de jouer avec Anémone, qui était une formidable actrice. Un pouvoir comique énorme, une femme touchante, fragile, toujours inattendue. On ne la voyait plus beaucoup… Sa disparition est bien triste« . Les deux femmes avaient en effet collaboré ensemble à deux reprises : en 1980 pour Je vais craquer, et en 1986 pour Enfants de salauds.

O commentaire

Laisser un commentaire