Pikine : Le propriétaire du pitbull « monstre » jugé le 31 mai

Par , publié le , Modifié le .

Actualité

Le procès du propriétaire du pitbull qui avait déchiqueté le garçon de 15 ans à Pikine a été renvoyé au 31 mai 2019. Le tribunal de grande instance de Pikine qui devait jugé l’affaire ce vendredi 17 mai, l’a renvoyé pour comparution de la partie civile.

Depuis quelques jours, l’histoire du jeune talibé de 15 ans déchiqueté par un pitbull alimente les débats. Abdoulaye Baldé qui a été attaqué par un pitbull «monstre» s’est retrouvé avec une partie du visage et du mollet déchiqueté suscitant la colère des populations.

Le propriétaire du pitbull Saliou Diouf a été arrêté puis placé sous mandat de dépôt. Le tribunal de grande instance de Pikine qui devait statuer sur son cas a du renvoyer l’affaire au 31 mai parce que la partie civile n’a pas comparu. Pourtant informe l’OBS, le tuteur du talibé était présent dans la salle d’audience ce vendredi, mais à l’appel des prévenus et plaignants, il ne s’est pas présenté. Il a entendu son nom, mais ne savait pas que c’était lui.

En attendant son jugement, Saliou Diouf devra encore patienter en prison.

O commentaire

Laisser un commentaire