Plainte contre Mamadou Mamour Diallo devant le parquet et lettre de dénonciation adressée à l’Ige, sans suite : Ce qui a perdu Sonko

Par , publié le , Modifié le .

Actualité

L’affaire des 94 milliards continue de cristalliser les attentions. SourceA qui évoque le sujet dans sa livraison de ce samedi, estime que si la Commission d’enquête parlementaire n’avait pas pris ce dossier en main, il y avait de fortes chances que le procureur de la République ne puisse pas donner une suite favorable à la plainte contre Mamadou Mamour Diallo déposée sur sa table par Ousmane Sonko.

En effet, selon con confrères, non seulement, dans sa plainte datée du 4 Mai 2018, le leader du « Pastef », qui n’a jamais visé nommément l’ancien directeur national des Domaines, encore moins X, parle de présumé détournement.

Mais aussi, l’inspecteur des Impôts et Domaines radié n’a, nullement, mentionné le fameux Titre foncier 1451/R. Aussi, indique le canard, ce serait la même peine que se serait heurté le Vérificateur général de l’Inspection générale d’Etat, saisi, le 08 Mai 2019, d’une Lettre de dénonciation par le parlementaire.

O commentaire

Laisser un commentaire