Recrudescence des accidents : les « 7 places » et leur âge pointés du doigt

Par , publié le , Modifié le .

Actualité

Ces derniers temps, les accidents se sont multipliés à un rythme effroyable sur le territoire national. Chaque jour, des personnes meurent sur les routes sénégalaises. Pour Moustapha Diakhaté, ancien député et ancien président du groupe parlementaire de la majorité Benno Bokk Yakaar, l’Etat doit retirer de la circulation tous les véhicules «7 places».

«En raison de leur âge très avancé, elles (ces voitures : ndlr) ne devraient plus disposer d’une licence de transport en commun», insiste l’ancien chef de cabinet du président de la République dans des propos rapportés par le quotidien L’As.

«C’est un paradoxe de limiter à 8 ans les véhicules importés et de laisser circuler de vrais tombeaux ouverts, âgés de plus de 30 ans», dit-il.

O commentaire

Laisser un commentaire