Refus d’aides pour Karim : Guy Marius Sagna dit tout

Par , publié le , Modifié le .

Actualité

Les mouvements Frapp France Dégage et « Nittu Deugg » ont tenu à préciser qu’il y a eu des soutiens proposés et qu’ils ont rejetés. Car, révèle Guy Marius Sagna, c’est Karim lui-même qui a décidé souverainement de ne pas accepter certaines offres.

« Oui, il y a eu des autorités de ce pays qui ont offert leur concours pour prendre en charge totalement les soins d’Abdou Karim Gueye. Nous « Niitu Deugg des valeurs » et nous Frapp, nous tenons à dire clairement à l’opinion publique que notre ami et frère, durant toute son hospitalisation, ici au Sénégal, était lucide et serein et a décidé souverainement de ne pas accepter certaines aides et certaines offres. », explique le leader de Frapp France Dégage.

L’activiste rembobine : « Cela n’est pas nouveau, Abdou K. Guèye a pendant longtemps exprimé son désaccord par rapport à certaines politiques. C’est en droite ligne de ce combat qu’il a refusé de prendre certains montants, certaines offres proposées.

C’est pourquoi nous avons accepté son point de vue, nous ne l’avons pas commenté, nous l’avons accompagné dans la matérialisation de ce point de vue. Nous disons seulement que cette posture du combattant, du résistant du frère Abdou Karim Guèye ne veut dire qu’une seule chose : Abdou Karim Guèye est un homme de conviction, constant et conséquent. »

Frapp France Dégage et « Nittu Deugg les valeurs » se disent fiers de leur frère. Ainsi 10 millions de francs Cfa ont été collectés. Ce qui a permis l’évacuation en Allemagne d’Abdou Karim pour les premiers soins. La collecte se poursuit toujours.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)