Salif Sané : «On va se concentrer sur notre travail et essayer d’aller jusqu’au bout»

Par , publié le , Modifié le .

Actualité

Titulaire lors de l’entrée en lice des« Lions » dans cette CAN, Salif Sané a finalement perdu sa place de titulaire après sa blessure à la cheville qui l’a privé de deux rencontres du premier tour. De retour parmi les siens, le défenseur sénégalais s’est montré confiant quant à un succès de ses coéquipiers même si cette rencontre sera loin d’être du pain béni.

Favoris sur le papier, les « Lions feront face à une équipe qui a accroché tout à tour le Ghana, le Cameroun et le Maroc. Même si elle n’a pas encore gagné le moindre match dans ce tournoi, le Bénin n’a également perdu aucun match dans cette CAN 2019. Ce qui ne fait pas craindre Salif Sané même s’il sait qu’ils feront face à un adversaire teigneux et jusqu’ici invaincu. « Craindre, c’est un grand mot. On sait de quoi on est capable, on sait qu’on est le Sénégal. Comme l’a dit le coach, on ne va pas les sous-estimer. On sait que toutes les équipes sont venues ici pour essayer de remporter ce trophée. On va se concentrer sur notre travail et essayer d’aller jusqu’au bout. Je connais l’équipe du Bénin. J’ai pas mal d’amis qui y jouent. Ils ne sont pas là par hasard. Ils se sont donné les moyens d’arriver jusqu’à ce niveau-là. Il ne va pas falloir les sous-estimer. Il va falloir tout faire pour gagner ce match. A ce stade de la compétition on se dit qu’il faut gagner. Si on perd, on est éliminé et on rentre chez nous. Tout le monde se met ça en tête. Il faut gagner pour aller jusqu’au bout » indique celui qui est en concurrence avec Cheikhou Kouyaté pour une place de titulaire dans l’axe de la défense aux côtés de Kalidou Koulibaly.

VOIR AUSSI : CAN 2019 : Sénégal – Bénin, suivez le match EN DIRECT / STREAMING

« Il n’y a pas de titulaires indiscutables »

Out depuis le match de la première journée contre l’Algérie, Salif Sané a suivi le reste de la phase de poule depuis le banc à cause de cette blessure à la cheville. De retour dans le groupe face à l’Ouganda, il a une nouvelle fois pris place sur le banc. A quelques heures de faire face aux « Ecureuils » du Bénin, le défenseur central des « Lions » lève toute incertitude autour de son état de santé. « Je suis apte. ?a fait quelques jours que j’ai repris l’entrainement. C’est au coach de faire ses choix. Je serai toujours là pour représenter ce maillot » assure Salif Sané.

S’il est apte pour cette rencontre, ce ne sera pas le cas de deux de ses coéquipiers qui devraient sauf surprise ne pas jouer cette rencontre. Il s’agit d’Ismaila Sarr et d’Alfred Ndiaye qui n’ont pris part à aucune séance d’entrainement depuis l’après-match contre l’Ouganda. Des absences qui n’inquiètent pas trop le joueur de Schalke 04 puisque doté de pas mal d’individualités. Selon le frangin de l’ancien capitaine Lamine Sané « le Sénégal a des atouts à faire valoir. Un joueur est blessé, on le remplace par un autre. Dans cette équipe tout le monde peut jouer. Il n’y a pas de titulaires indiscutables. On sait que tout le monde peut aller sur le terrain et mouiller le maillot. ?a n’affecte pas du tout l’équipe. Au contraire, ça la renforce. ?a montre que le coach donne sa chance à tout le monde. Et quand le coach donne la chance à tout le monde il faut la saisir ».

« On ne va pas se fier à la Var »

Les « Lions » vont inaugurer ce mercredi l’assistance vidéo à l’arbitrage (VAR), utilisée des quarts de finale jusqu’à la fin de la CAN 2019. Une nouveauté qui ne ravit pas Salif Sané qui a déjà connu ce système durant le Mondial 2018. « Je ne suis pas trop fan de la VAR. ?a peut nous aider comme aussi nous pénaliser. On n’a pas le choix, on va faire avec.On ne va pas se fier à la VAR,on va jouer notre football et montrer ce qu’est le Sénégal » affirme-t-il un brin sceptique.

 

O commentaire

Laisser un commentaire