Comment espacer les naissances ?

Par , publié le , Modifié le .

Santé

Afin d’assurer la cohésion au sein du couple et de prioriser la santé de la femme et des enfants, un couple doit songer au nombre d’enfants qu’il souhaite avoir. Selon les spécialistes de la reproduction, il est recommandé d’espacer au moins de deux ans chaque grossesse afin de favoriser le bien-être et la santé de la mère et des enfants. Depuis quelques années, en dehors des méthodes dites naturelles pour espacer les naissances, de nouveaux moyens de régulation des naissances ont progressivement vu le jour. Ainsi, il existe une multitude de moyens disponibles pour réduire les possibilités de grossesse. Si vous êtes soucieuse de votre santé reproductive ou désireuse d’en savoir un peu plus sur les moyens d’espacement des naissances, cet article vous apportera des éléments de réponse pertinents.

Pourquoi espacer les naissances ?

Tout d’abord, il est indispensable de rappeler les différents avantages que présentent les espacements des naissances. Alors, espacer les naissances permet à la femme de rester maître de son corps comme ceux de Jerkmate.com en décidant du moment opportun pour donner la vie. Des grossesses trop rapprochées présentent des risques pour la santé de la mère et des enfants. De plus avec les difficultés économiques, cette méthode permet de décider du nombre d’enfants qu’ils aimeraient avoir. Espacer les naissances c’est favoriser l’épanouissement de toute la famille. Enfin, elle favorise la cohésion, la responsabilité de chaque partenaire, le dialogue, le respect mutuel et l’implication de l’homme dans le couple au vu des exigences de certaines méthodes de planification.

Quelles sont les méthodes d’espacement de naissance ?

Pour réguler les naissances, il existe des méthodes que la femme ou même l’homme peuvent utiliser. Il s’agit des méthodes de contraception dites naturelles et des contraceptifs d’ordre hormonal et non hormonal. Ils ont pour but de limiter les risques de grossesses chez une femme. Leur durée d’efficacité peut durer quelques minutes voire plusieurs années selon le dispositif choisi.Le choix de la méthode contraceptive doit être effectué au préalable par les deux partenaires et sous l’orientation d’un médecin spécialiste afin de permettre la bonne entente au sein du couple.

Quelles sont les principales méthodes de régulation naturelle des grossesses ?

Pour espacer les naissances de façon naturelle, la femme peut faire recours à :

– L’observation du cycle : il consiste à déterminer la durée du cycle qui débute à chaque règle, la durée des règles, la période d’ovulation et à partir de ces éléments déterminés les jours où le risque de contracter une grossesse est élevé. Cette pratique peut être renforcée par l’observation des données comme la température corporelle, l’état de la glaire cervicale, les tests d’ovulation…

– L’allaitement et l’aménorrhée : une femme qui après un accouchement qui ne retrouve pas ses règles et qui nourrit exclusivement son enfant par la tétée réduit les chances de contracter à nouveau une grossesse.

Quelles sont les méthodes d’espacement des naissances d’ordre hormonales ?

Les solutions hormonales pour contrôler les naissances regroupent l’ensemble des dispositifs contenant des hormones (généralement des œstrogènes et/ou des progestatifs). Les différentes formes disponibles sont la pilule, le patch, l’anneau vaginal et l’injection intramusculaire. Ils sont généralement très efficaces même s’ils présentent parfois des effets secondaires.

Quelles sont les méthodes d’espacement des naissances non hormonales ?

Les contraceptifs non hormonaux constituent l’ensemble des dispositifs visant à éviter les grossesses. Le préservatif, le stérilet en cuivre, le spermicide, le diaphragme et la cape cervicale sont autant de dispositifs mécaniques qui peuvent être utilisés pour espacer les naissances.

O commentaire

Laisser un commentaire