Sécurité aérienne et terrestre : le Sénégal se blinde

Par , publié le , Modifié le .

Actualité

Face à l’hybridation des menaces, le gouvernement du Sénégal a fait appel à l’expertise de l’Américain Securiport pour mieux superviser les points de passage stratégiques aériens et continentaux. C’est du moins, ce que rapporte le quotidienEnquêtedans sa livraison de ce mardi.

Le canard signale ainsi que « d’ici la fin de l’année 2019, 10 nouveaux postes frontaliers, y compris les ports maritimes et les frontières terrestres seront pleinement opérationnels avec un équipement de pointe qui comprend une technologie logicielle de nouvelle génération Tous les points de passage important, d’entrée ou de sortie du pays seront aussi renforcés.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)