Série d’accidents : Les chauffeurs reconnaissent leurs responsabilités mais indexent l’État, les populations et les clients

Par , publié le , Modifié le .

Actualité

Quinze jours après le terrible accident de Badiouré et six jours après celui de Kaléane, les chauffeurs de la gare routière de Ziguinchor parlent enfin. Ils ont reconnu la responsabilité de leurs collègues.
Néanmoins, ils indexent l’État du Sénégal et ses démembrements qui délivrent les permis, mais aussi, la responsabilité des clients est soulevée.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)