Statut de chef de l'opposition, 3e mandat, Plan Orsec : la recette de Bougane Guèye

Par , publié le .

Actualité

Le président de Guem sa bopp Bougane Guèye n'apprécie pas le débat autour du statut du chef de l'opposition, ni celui sur le 3e mandat. «Parler du statut du chef de l'opposition, c'est vraiment manquer de respect aux Sénégalais qui sont en train de souffrir. Aujourd'hui, évacuer les eaux qui ont envahi leurs maisons, reste la seule priorité. Parler également de troisième mandat, c'est manquer de respect aux Sénégalais.

Alors, il faut respecter les Sénégalais», a soutenu le patron de presse et hommes politique, au sortir d'une tournée qu'il a effectuée dans la banlieue dakaroise et à Saint-Louis, au chevet des sinistrés des inondations.Rejetant sur le plan Orsec et les milliards de francs engloutis, «il n'y a pas de rapport à attendre de ce plan décennal parce que c'est un constat d'échec», prévient-il d'emblée. L'ancien candidat déclaré à la présidentielle de 2019 a saisi le prétexte pour déconseiller les hommes politiques de politiser la misère des populations.

«Cette visite n'est pas politique… Nous sommes venus pour compatir avec les sinistrés sur la situation dramatique qu'ils sont en train de vivre. Les sinistrés n'ont pas besoin de discours, ni de politiser leur calvaire. Ils ont besoin d'aides et de soutiens. Si tu n'as pas de compassion envers la personne, ce sera difficile de l'aider. Donc, je suis juste venu apporter mon soutien en offrant des motopompes, des enveloppes pour acheter du carburant et des produits antiseptique », souligne-t-il dans un document reçu.

Lequel précise que Bougane Gueye a offert aux populations inondées 20 motopompes de 80 m3/Heure, 5800 litres de carburant, 5500 litres d'eau de javel et une enveloppe de 10 millions francs CFA distribuée entre Keur Massar, Boune, Yeumbeul, Diamaguène-Sicap-Mbao. Mais aussi Thiaroye et les quartiers inondés de Saint-Louis.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)