Touba et Tivaouane, mur des lamentations des enseignants

Par , publié le .

Actualité

Les responsables du Grand cadre des syndicats d’enseignants et du Cusems se rendent ce vendredi à Touba et à Tivaouane pour dénoncer le non-respect par l’État de ses engagements en faveur de leurs membres.

Mamadou Lamine Dianté du Grand cadre, interrogé dans Enquête de ce vendredi, informe que ses camarades ont subi une nouvelle fois des ponctions sur leurs salaires (juin) alors qu’ils ont levé leur mot d’ordre de grève conformément à l’accord trouvé avec l’État et garanti par Touba et Tivaouane.

« Ils ont ponctionné de la façon la plus sauvage possible les salaires des enseignants, à la fin de ce mois encore. Ils ont ponctionné les salaires à la même hauteur que le pois passé, alors qu’il n’y a pas de grève », martèle Dianté. Qui avertit : « On ne va pas se laisser faire. Nous irons à Touba et à Tivaouane pour informer les Khalifes. »

Auteur: seneweb News – SenewebNews-RP

O commentaire

Laisser un commentaire