TRANSPORTS / Sédhiou : Les Bus Tata retirés de la circulation faute deÂ

Par , publié le .

Actualité

Les cinq bus Tata qui jusque-là assuraient le transport urbain à Sédhiou sont retirés de la circulation. Les opérateurs ont évoqué un problème de rentabilité. « Voilà un an que nous circulons à perte. Aucune des lignes n'a encore fait un bénéfice d'un franc », a regretté Modou Fall, le président des opérateurs et par ailleurs président de la gare routière de Sédhiou. Et de poursuivre « Pour ne pas continuer à nous endetter auprès des assureurs, à qui nous devons déjà deux semestres d'abonnement, nous avons décidé d'immobiliser les véhicules et ce, jusqu'à ce que la mairie nous octroie la subvention de 5 millions qu'elle a bel et bien votée dans son budget en cours. A défaut, avertit Modou Fall, le GIE Momar Samb va rendre les cinq bus acquis à 150 millions à AFTU.
Peut-être on n'en arrivera pas là car le premier adjoint au maire a confirmé cette promesse de cinq millions d'ici à fin décembre. Seulement, Abdoulaye Coly ne voudrait pas que les transporteurs mettent sur le dos de la municipalité l'échec de leur politique de gestion des bus. « Même si on accorde la subvention, elle ne réglera pas définitivement leur problème. C'est pourquoi ils doivent plutôt revoir le mode de gestion du trafic urbain », a-t-il conseillé avant de montrer sa bonne disposition à accompagner le service public pour le bien-être des populations. Le maire ajoute que cela fait un an que le secrétaire municipal court derrière eux pour l'ouverture d'un compte auprès des structures financières de la place, en vain. Or, précise-t-il, l'argent ne sera pas remis à un tiers mais sera viré dans un compte ouvert à cet effet.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)