Un retard dans la délivrance d’autorisation de construire plombe un projet de construction de 11 tours à Dakar

Par , publié le , Modifié le .

Actualité

Un projet de construction d’immeubles fort de 11 tours est aujourd’hui en souffrance à Dakar, du fait d’un retard dans l’octroi des autorisations de construire, a appris Dakaractu.

Ces infrastructures immobilières une fois réalisées permettront de contribuer au changement de visage de Dakar avec une nouvelle architecture urbaine marquée par l’érection très attendue de 11 imposantes tours. Des immeubles de plus de 20 étages chacune qui n’existent que dans les grandes métropoles du monde et qui allaient complètement métamorphoser la capitale Sénégalaise.

Il faut noter que jusqu’à présent au moins 11 demandes d’autorisation de construction attendent dans des tiroirs. Et c’est l’absence d’une réponse favorable qui a empêché ces grands immeubles de sortir de terre. Ces demandes, nous souffle-t-on, ont été déposées par des architectes, entrepreneurs et hommes d’affaires Sénégalais. Ces derniers, engagés dans le projet, attendent encore la réponse de l’autorité. Aujourd’hui, que le fast-track est devenu le maître-mot dans le vocabulaire des autorités de ce pays, les promoteurs nourrissent encore l’espoir d’un rapide dégel.

Des informations recueillies renseignent que ces tours vont lourdement profiter, à court terme, aux multinationales de pouvoir venir s’installer. Il s’agit de celles qui projettent de venir à Dakar pour l’exploitation attendue des ressources pétrolières et gazières. Ces tours allaient permettre d’aider la capitale à accueillir tout ce personnel. L’on peut d’ores et déjà attendre des retombées économiques impressionnantes de ces constructions. Que dire de cette opportunité offerte à l’État de résorber une partie des jeunes en chômage…

O commentaire

Laisser un commentaire