Un troisième mandant dans la mire de ces trois présidents africains ?

Par , publié le .

Actualité

Directeur exécutif du RHDP (Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix), Adama Bictogo, est l’homme qui a laissé ses traces au Sénégal dans l’affaire dite «Bictogo». Qui est cet homme au passé obscure qui nous a soutirés 12 milliards de FCFA? Doit-on finalement comprendre qu’il y a un lien entre Adam Bictogo, Macky Sall, Alassane Ouattara, Blaise Compaoré et Ali Bongô

Un homme au passé sombre

Alors qu’il était en sursis et étant même mis à l’écart de la médiation de la crise malienne qu’il gérait suite au coup d’état contre Amadou Toumani Touré, Adama est finalement demis de ses fonctions et il devint alors le premier membre du gouvernement de son ami, à être demis. Il lui était reproché d’avoir fait usage de faux, détournements de fonds, recel et complicité dans l’affaire des déchets toxiques en Côte d’Ivoire.

Cependant, son histoire précède ce scandale. Alors que la Côte d’Ivoire traversait une crise interne, deux tentatives de coups d’état, impliquant l’assassinat du président au temps, Laurent Gbagbo. Le Colonel Gohourou qui était le porte-parole des forces de sécurité et de défense avait annoncé qu’une des tentatives de coup d’état devait se tenir entre le 12 et le 16 décembre. Les hommes visés n’étaient autres que le président Gbagbo, le chef d’état-major des forces armées, le commandant de la gendarmerie nationale et plusieurs commandants de l’armée. Le colonel pointait Adama Bictogo et son leader Alassane Ouattara. En voulant arrêter Bictogo, les hommes de la force des Nations Unies en Côte d’Ivoire ont refusé, car disant que leur rôle est de protéger les membres de l’opposition. La Francé

Un deal de fonds de campagne ?

Quand Macky Sall est venu au pouvoir, il s’est hâté de signer une convention de concession pour produire des visas biométriques pour l’entrée au Sénégal. Après avoir analysé la décision et d’avoir admis que ce sera un frein à la relance du tourisme, qui traversait déjà une crise, le gouvernement a décidé de faire marche arrière sur le contrat déjà signé. En voulant résilier le contrat, le patron de SNEDAI, en l’occurrence monsieur Bictogo a affirmé avoir déjà financé plusieurs milliards sans en dire le montant exact et il réclamait 19 milliards de FCFA à titre de dédommagement. Finalement, l’Etat du Sénégal lui versera 12 milliards de FCFA pour avoir résilié le contrat.

À l’approche de l’élection présidentielle en Côte d’Ivoire, l’actuel président ivoirien a déjà mis en place son équipe et un de ses fidèles compagnons en est le directeur exécutif, Adama Bictogo. Elu depuis 2011, Alassane Ouattara nous dit que«c’est très clair, je peux me représenter si je le souhaite à un troisième mandat en 2020 et il poursuit en disant Je peux me représenter si je le souhaite. C’est une nouvelle Constitution depuis 2016. Tous les avis juridiques que j’ai consultés me confirment. Je donnerai ma réponse en 2020. Je peux prendre une décision jusqu’au 28 juillet 2020».

Harouna Dia et Burkina Faso donnent Macky Sall et Blaise Compaoré

Suite au soulèvement populaire qui aurait entraîné sa chute en 2014, Blaise Compaoré, ancien président du Burkina Faso, s’est exilé chez son ami de longue date, Alassane Ouattara. Ce dernier a été d’ailleurs stigmatisé par ses adversaires politiques comme étant burkinabé.

Le président Macky Sall est allé rencontrer le général putschiste, Gilbert Diendéré. Il était accompagné du ministre des Affaires étrangères, son conseiller diplomatique sans oublier son chef d’état-major. En présence du président béninois, Boni Yayi, qui était médiateur de la CEDEAO; la rencontre était de les convaincre à retrouver une vie normale et de libérer les détenus politiques. Pourquoi en dehors de son titre, Macky tenait au Burkina Faso ?

Le président Wade est celui qui a présenté Macky Sall a Harouna Dia en 2007, pendant que Macky était directeur de campagne de Wade. Harouna Dia, qui est au Burkina Faso depuis 1986, est un homme d’affaires très riche. Le courant passe automatiquement entre les deux hommes à cause de plusieurs points qu’ils ont en commun comme la langue, la réserve parmi d’autres points. Il ne faut pas oublier que Harouna Dia et Blaise Compaoré sont des amis, ce qui lui avait valu une invitation à titre personnel au 17e Sommet de l’UEMOA et de la CEDEAO.

Les Francs-maçons: une entraide fraternelle

Elu en 2009, Ali Bongo est le fils du défunt Omar Bongo qui était président du Gabon pendant quarante et un an jusqu’à sa mort. Le ministre de l’Intérieur du temps, Cheikh Tidiane Sy, avait reproché à Macky Sall d’être impliqué dans une affaire de blanchiment d’argent avec un Sénégalais établi au Gabon. Une correspondance, fut interceptée par les renseignements sénégalais, entre Macky Sall et un chef d’Etat africain, qui prouve que les fonds proviennent de ce dernier. Qui est ce chef d’état africain’

Parlons un peu du Gabon même si la relevance, peut être minime, mais ne doit quand même pas être ignorée. À un moment au Gabon, plus de 80 % des membres du gouvernement gabonais étaient des francs-maçons. La franc-maçonnerie au Gabon remonte à la fondation du premier pavillon en 1902 et se poursuivit après l’indépendance, même le premier président du Gabon, Léon M’ba était un maçon. On pouvait compter un associé à la Grande Loge Nationale Française, un associé au Grand Orient de France, et la Grande Loge Symbolique du Gabon qui était fondée par le président Omar Bongo. Ce dernier ne cachait pas qu’il était maçon et grand maître de sa propre loge. D’ailleurs, il ne voyait aucune contradiction entre la franc-maçonnerie et l’islam. Cela a poussé son fils, Ali Bongo à être membre de deux loges, la Grande Loge Nationale Française et la Grande Loge Symbolique du Gabon.

Enfin

Est-ce qu’on peut faire un rapprochement entre Bictogo, Ouattara, Sall, Compaoré et Bongo ? La France, a-t-elle finalement trouvé le tiercé gagnant (Ouattara, Sall et Bongo) ? Nous sommes tous d’accord que si l’élection présidentielle des Etats-Unis a été influencée, l’élection du Sénégal peut aussi l’être et de manière plus facile d’ailleurs. Pourquoi pensez-vous que la France et ses « savants » ne rendront pas constitutionnellement légal un troisième mandat pour ces défenseurs de leurs intérêts ?

O commentaire

Laisser un commentaire