50 leaders les plus influents de l'UEMOA : Mahamadi Sawadogo, le porte-voix éclairé du monde des affaires Burkinabé

Par , publié le .

Économie


La cinquantaine bien sonnée, l'homme d'affaires, Mahamadi Sawadogo, est plus connu au Burkina, sous le surnom de «Kadhafi», hérité de son passage en Lybie pour des études supérieures en commerce.

Ce natif de Ouahigouya, parlant parfaitement l'anglais et l'arabe, est à la tête d'un vaste empire financier, le groupe SMAF International, mis en place en 1983, suite à un partenariat avec une filiale de la CFAO pour importer des pièces détachées pour deux roues.

Son groupe comprend de nos jours plusieurs entités réparties dans divers secteurs : le transport des biens et des hydrocarbures à travers la société Petrofa, les travaux publics, l'hôtellerié

Inspiré par son défunt père, un commerçant et transporteur de noix de cola et de sel, Mahamadi Sawadogo se lance dans les affaires à 25 ans, dans la fourniture de pièces détachées. La forte demande en la matière à l'époque, l'amène à truster dans la sous-région, notamment en Côte d'Ivoire, au Togo et au Niger.

Travailleur acharné, il bâtit son empire. Il s'investit alors dans le commerce général, explorant même des nouveaux marchés, à Hong-Kong, Singapour, Chine et Inde. Persévérant et méthodique, il touche à tout et devient un homme d'affaires respecté. C'est sans doute, cette bonne réputation, qui l'a permis de se faire élire, avec une majorité écrasante (93 voix sur 148), à la tête de la Chambre de commerce et d'industrie du Burkina (CCI-BF), depuis le 28 novembre 2016.

Au Niger, sa société est l'une des rares entreprises de la sous-région africaine, à y réaliser des chantiers d'envergure pour le compte de l'État
Confidentiel Afrique

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)